Ombren

The night time forest slowly awakes

Copper hues that the sun makes

 

Close your eyes and listen to the calm

So silent are the birds, critter and faun

 

Morning approaches as the light hits the trees

A crimson glow as far as the eye sees

 

The shadow that once occupied the space

Will be swallowed up without a trace

 

It is the time for warmth to claim the land

For the heat to reach Gaia’s hand

 

 

La forêt nocturne se réveille lentement
Avec des teintes cuivrées que le soleil fait

Fermez les yeux et écoutez le calme
Alors, les oiseaux, les critter et les faune sont silencieux

Le matin approche quand la lumière frappe les arbres
Une lueur cramoisie à perte de vue

L'ombre qui occupait autrefois l'espace
Sera engloutis sans laisser de traces

Il est temps que la chaleur revendique la terre
Pour qu’elle puisse atteindre les mains de Gaia